LE ULTIME NOVITA' DAL SALONE

18
sept

Le Muscat de Taggia à #wineinsanremo

De nos jours, peu de gens connaissent le Muscat de Taggia. Dans les années 1800, le vin obtenu de ce cru se trouvait sur les tables des rois et des papes. Les agriculteurs de l’époque le définissaient comme « le raisin le plus aromatique qu’y soit, excellent pour les vins de dessert ». Le Muscat de Taggia est ensuite disparu sans laisser aucune trace. Il a récemment été redécouvert à Alta Valle Argentina, aux abords de Valle Armea, dans l’ouest de la Ligurie. Il a été vérifié que le Muscat de Taggia est un « muscat blanc », génétiquement identique au Canelli, mais avec une grappe clairsemée, et une très forte odeur. Aujourd’hui avec ce cru, qui mûrit aux environs de la mi-septembre, il est possible de faire des vins sucrés très parfumés, mousseux ou pétillants. Le fruit sec qui est obtenu après le séchage des raisins est parfait pour les délicieux desserts qui sont faits dans les pâtisseries locales, tels que canestrelli et des biscuits de Lagaccio. Rarement, mais mérite d’être mentionné, des vins secs aromatiques convenables pour servir en tant qu’apéritifs sont produits.

Ce vin est produit en très petite quantité, et le 10 octobre Wine in San Remo vous donnera la chance d’y goûter. Un rendez-vous à ne pas manquer au Palafiori à midi est la présentation du livre « L’Ambrosia des dieux : Muscat de Taggia aux racines de la culture du vin de la Ligurie » par Allessandro Carassale, et dégustation de muscat de Taggia organisé par Éros Mammoliti.